Le développeur de MegaUpload condamné

L’infraction au Copyright reste un combat principal pour les défenseurs des droits d’auteur. Et en cas de délit, vous risquez un emprisonnement. Le développeur et chef de l’équipe technique de MegaUpload n’a pas échappé à la justice pour avoir utilisé et stocké des fichiers illicites sur sa plateforme réputée. Après s’être rendu aux autorités de son propre chef, il écope d’une peine d’un an et un jour en prison.

Un an et un jour de prison pour le développeur de MegaUpload

D’origine estonienne, Andrus Nomm, développeur et chef de l’équipe de la plateforme MegaUpload avait déjà été arrêté aux Pays-Bas en 2012. Toutefois, après avoir décidé de se rendre, il a finalement été condamné par la justice américaine. Sa sentence : un an et un jour d’emprisonnement. En fait, il a été jugé pour infraction de Copyright, en plaidant coupable. Durant près de deux ans, l’ancien développeur avait fuit la police américaine par peur d’écoper d’une lourde peine. Revenu sur sa décision, il a même finalement renoncé à une audience d’extradition aux Pays-Bas.

MegaUpload : près de 175 millions de dollars de revenus

MegaUpload a été fermé quelques jours avant l’arrestation aux Pays-Bas d’Andrus Nomm, en 2012. Lors de son jugement, ce dernier n’a pas nié l’importance des dégâts causés par les activités illicites de sa plateforme, financiers en l’occurrence et à l’encontre de l’industrie culturelle. Des dommages s’élevant à près de 400 millions de dollars. Pour sa part, la plateforme a réussi à empocher d’énormes gains durant ses années d’activité, estimés à environ 175 millions de dollars.

Andrus Nomm lui-même téléchargeait sur MegaUpload

La plateforme d’Andrus Nomm est poursuivie pour stocker des contenus illicites, regroupant notamment tout ce qui fait le bonheur des cinéphiles et sérivores. Des contenus dont la plupart été accompagnés d’un avertissement en cas de piratage. L’ancien développeur de confesser avoir lui-même téléchargé des fichiers illicites à partir de son site, en connaissance de cause. D’autres membres de l’équipe sont impliqués dans l’affaire : le PDG et fondateur de MegaUpload, son directeur marketing, son graphiste, son directeur commercial, son directeur technique et son superviseur du développement.

Laisser un commentaire