Et voilà que Google nous permet de converser avec un haut-parleur

Mercredi dernier, durant la conférence pour les développeurs, Google a présenté un haut-parleur pouvant faire la conversation : ‘Google Home’. Disposant d’un assistant virtuel, Google prévoit de faire de son nouveau joujou une télécommande pour chaque individu ainsi qu’un centre de contrôle domestique. Le géant d’internet a stipulé que l’appareil sera mis sur le marché cette année.

Les utilisateurs pourront demander ‘Google Home’ de jouer la chanson qu’ils préfèrent, de traduire un mot… Désormais, chacun peut être assisté dans la vie de tous les jours, a stipulé Google.

Une bataille contre Amazon

Cette invention de Google survient 2 ans après la sortie d’Echo d’Amazon. D’après un analyste, ce dernier aurait réussi à vendre plus de 3 millions d’unités d’Echo, vendu à 180 USD. Il faut rappeler qu’en mars dernier, Amazon a proposé une version plus compacte de son produit, un modèle miniature pouvant s’installer dans toutes les pièces de la maison.

Mais ce qui distingue Echo et Home c’est notamment la base de données où l’assistant farfouille. Dans ce domaine, on estime que Google est plus avancé vu l’importance de sa base de données. Pour sa part, Amazon a établi une encyclopédie maison qui répond à pratiquement toutes les questions : la hauteur de la Tour Eiffel, la date de naissance d’une personnalité célèbre… Actuellement, Echo a une bonne avance en matière de conception d’un écosystème grâce à d’autres partenaires comme Domino Pizza ou Uber.

Les progrès en matière de machine learning

Jusqu’à maintenant, le secteur était encore dominé par les assistants vocaux tels que Siri, Now ou Cortana. Ces outils n’étant pas encore bien adoptés, la reconnaissance vocale n’a pas réussi à faire un grand boom en avant. Cela dit, les utilisateurs commencent de plus en plus à utiliser les assistants vocaux. D’après une étude, 20% des recherches réalisées sur un Smartphone sur Google se faisaient par la voix.

Avec les progrès importants en matière de ‘machine learning’, ces assistants sont de plus en plus performants et efficaces. Nourris avec des millions de conservations, ils parviennent de mieux en mieux à comprendre le langage naturel.

Par ailleurs, Google entend également utiliser cette technologie pour enfin s’imposer dans la messagerie. L’entreprise prévoit d’ailleurs de proposer une application dénommée ‘Allo’. Celle-ci va permettre à l’assistant de faire une réservation ou de participer à une conversation afin d’apporter des réponses.  

Laisser un commentaire