Domino’s Pizza refuse de coopérer avec ses pirates

Domino’s Pizza a récemment été victime d’un piratage. Motif de l’attaque : une cyberrançon, que la firme refuse de payer aux malfaiteurs. Conséquence : comme les hackers avaient menacé de dévoiler la base de données de la chaîne en cas de refus d’obtempérer, ce qui – semble-t-il – a été concrétisé.

5 mois après leur menace, les pirates de Domino font leur come-back

On croyait l’affaire du piratage de Domino tassée. Mais, loin de là, ses hackers ont finalement tenu parole. Au moment de l’attaque, ces derniers préviennent qu’en cas de refus de collaboration de la part de la chaîne de restauration, le contenu de sa base de données subtilisée serait publié. Chose dite, chose faite. Domino a refusé de céder à la demande de ses malfaiteurs, qui lui réclamait en fait de verser une rançon. Les pirates Rex Mundi ou Rois du monde ont donc bien dévoilé au public le fichier rassemblant le nom des clients de la boîte, mettant en danger leur vie privée et leurs infos personnelles. Domino, est alors à nouveau sommé de collaborer, sans quoi, cette liste serait à nouveau partagée.

Les clients de Domino menacés de hameçonnage

Si les cas de vol de données sont légion sur Internet, la situation de la chaîne de restauration rapide Domino, plus connue pour ses pizzas, est sérieuse. La vie de 650 000 clients est en jeu. Si la chaîne maintient sa position, leurs données personnelles peuvent en effet être détournées en vue d’un hameçonnage, qui ne ferait que compliquer l’affaire. Le cas occurrent, leurs comptes bancaires et codes de CB pourront finir aussi par tomber entre les mains des hackers.

Les clients de Domino’s Pizza appelés à une plus grande prudence

Si l’issue à l’affaire n’est pas encore connue, de leur côté, tout comme les anciens, les nouveaux clients de Domino’s Pizza sont appelés à fortifier les mots de passe de leur compte sur le site de la chaîne. Cela éviterait principalement que les données volées ouvrent les portes aux autres comptes à leur nom.

Laisser un commentaire